Unleash est dans quelques mois et nous avions eu le plaisir d’y assister l’an dernier à Amsterdam,  et c’est, sans conteste, le plus grand événement mondial de technologie RH. C’est donc un excellent endroit pour se faire une idée de ce qui se passe dans l’industrie, quels sont les secteurs qui bourdonnent d’innovation et à quoi s’attendre l’année qui suit.

Comme c’est la tradition lors de ce genre d’événements, différents conférenciers donnaient leur point de vue sur l’industrie – et sur les grands thèmes qu’ils voient émerger. L’un des sujets qui avait été abordé à plusieurs reprises était le bien-être des collaborateurs.

Santé et bien-être des collaborateurs

La santé et le bien-être – sur les plans physique, mental et financier – est un sujet dont on parle depuis un certain temps déjà. De plus en plus d’entreprises commencent à comprendre l’importance d’un effectif heureux et en santé.

Et pour cause, parce que le mal-être au travail est extrêmement coûteux.

Rien qu’aux États-Unis, les maladies chroniques, le stress lié au travail, les blessures et les maladies ont entraîné une perte annuelle de 2,2 billions de dollars, ce qui représente 12 % du PIB du pays.

Inutile de dire qu’il y a beaucoup de choses à améliorer et c’est probablement l’une des raisons pour lesquelles le marché mondial du bien-être des entreprises est en plein essor : d’ici 2025, l’industrie devrait valoir pas moins de 84,9 milliards de dollars.

Des start-up dans ce secteur se multiplient partout et offrent une large gamme de solutions. Certaines d’entre elles se concentrent spécifiquement sur la santé des employés tandis que d’autres essaient de s’attaquer à la santé mentale et physique des employés ainsi qu’à leurs soucis d’argent.

Pourquoi des employés heureux et en santé sont-ils importants ?

Pourquoi les organisations et les RH devraient-elles se soucier du bien-être des collaborateurs ? Outre le coût financier important liés au mal-être au travail que nous avons mentionné plus haut, il y a plusieurs autres raisons de s’intéresser sérieusement au bien-être des collaborateurs :

Engagement collaborateur

En dépit du temps et des efforts déployés par les entreprises pour accroître le niveau d’engagement des collaborateurs, celui-ci reste décevant (en moyenne, seul un employé sur trois est activement engagé).

Un programme de bien-être, même très simple, peut déjà avoir un impact positif sur ces niveaux d’engagement. L’exercice stimule la libération d’endorphines – aussi connu sous le nom d' » hormone du bonheur  » – de sorte qu’un peu d’exercice amusant pendant la journée, autant qu’une partie de tennis de table, fait des merveilles pour le moral et la performance des collaborateurs.

Absentéisme

Un programme de santé et de bien-être des employés peut réduire considérablement l’absentéisme – et les coûts qui y sont associés ; une étude menée par des économistes de Harvard montre que les coûts de l’absentéisme diminuent de 2,73 dollars pour chaque dollar dépensé dans un programme de bien-être.

Rétention

Les collaborateurs – et les chercheurs d’emploi – du XXIe siècle attendent de leur employeur plus qu’un salaire compétitif et des congés payés. En effet, ils attachent beaucoup d’importance aux  » avantages secondaires  » tels qu’un programme de bien-être d’entreprise, une offre intéressante d’apprentissage et de perfectionnement et le rôle du mentorat dans votre organisation.

En d’autres termes, le fait de mettre en place au moins une attraction pour ce bien-être peut faire une différence lorsqu’il s’agit d’empêcher vos employés de quitter l’entreprise.

Pensez par exemple à un cycle to work scheme (prêter vélos et protections associées aux employés pour les inciter à venir au travail à vélo) , à un sauna interne (oui, nous avons rencontré une entreprise qui en a un), à une table de ping-pong ou à un team walking challenge. Tout est possible, donc selon le budget disponible, vous pouvez devenir aussi fou que vous le souhaitez !

Marque employeur

Le fait d’avoir un programme de bien-être se répercute aussi positivement sur votre image de marque. Il montre aux candidats que votre organisation se soucie de ses employés et veut qu’ils se sentent bien – au sens le plus large du terme – lorsqu’ils sont au travail.

Ainsi, lorsque les personnes les plus talentueuses doivent choisir entre plusieurs employeurs potentiels, il se peut que votre excellent programme de mieux-être soit juste ce qui les incite à vous choisir plutôt que la concurrence…

Une richesse à tirer du bien-être

Le bonheur des collaborateurs a un impact qui va bien au-delà du bureau. Oui, les employés heureux sont plus productifs et ne prennent pas de congés maladie – ce qui est bon pour les affaires.

Mais ce sont aussi des gens plus sympathiques dans la  » vraie vie « .

À leurs amis et à leur famille, au caissier du supermarché, à la personne qu’ils croisent accidentellement dans la rue…… Le fait est que lorsque les gens sont heureux – et en bonne santé – au travail, ils sont de meilleures versions d’eux-mêmes.

Très bientôt, nous allons voir beaucoup plus d’initiatives, d’outils et de solutions pour le bien-être des employés. Le défi pour les RH sera de garder les choses simples pour leurs collaborateurs et de ne pas se laisser emporter comme Bersin, par exemple qui mentionne une entreprise avec plus de 95 programmes de bien-être différents – un tel nombre de programmes a-t-il un véritable intérêt?

Pourquoi ne pas commencer par demander simplement à vos collaborateurs ce qu’ils veulent et ce dont ils ont besoin pour être plus heureux et en bonne santé ?

Ebook
Ebook-Manufacturing

[Ebook] Industriels, prêts pour une nouvelle gestion des talents ?

Télécharger