Fini le temps perdu en trajets ! La journée de travail commence au saut du lit, en pyjama. Non seulement vos collaborateurs sont plus heureux et plus productifs, mais en plus le télétravail vous donne accès à un vivier de talents sans limites géographiques. Autre atout non négligeable : cela réduit vos besoins en mètres carrés, en fournitures et en équipements, donc, vos coûts.

Il peut arriver que vos collaborateurs se montrent méfiants vis-à-vis de leurs collègues qui ne souhaitent pas, ou ne peuvent pas, venir chaque jour au bureau. Toutefois, le fait qu’un candidat ne veuille pas travailler en présentiel ne fait pas automatiquement de lui un mauvais candidat. Parfois, ce qu’il déteste dans le fait de travailler au bureau est précisément ce qui fait de lui un super collaborateur à distance.

Si l’employeur contrôle moins la productivité de cet employé, c’est justement ce qui augmente sa performance !

Voici un petit guide pour vous aider à réussir les recrutements de vos collaborateurs à distance.


Lire aussi : Faut-il recruter des gens bizarres ?


Adoptez les bonnes stratégies de recrutement

Qui dit collaborateurs à distance dit méthodes de recrutement différentes.

Voici quelques idées pour les trouver :

  • Réseaux sociaux - Les personnes attirées par le télétravail sont par définition très actives sur Internet. C’est donc là que vous les trouverez, à commencer par les réseaux sociaux.
  • Espace candidat de votre site entreprise – Pour vous démarquer des autres employeurs, créez sur votre site un espace dédié où expliquer votre politique de recrutement et vos méthodes de travail.
  • Votre propre réseau professionnel - Souvent, ces candidats sont des freelances à la recherche du contrat qui les fera passer salariés. Demandez à vos contacts de vous recommander les freelances avec qui ils ont travaillé et qui seraient intéressés par un poste permanent.
  • Job boards – Les sites comme Indeed, Career Builder et Monster peuvent facilement diffuser votre annonce à travers le monde.

Ne jugez pas les candidats sur des critères qui n’ont rien à voir avec la nature de leur travail.

Lors d’un recrutement pour du télétravail, vous chattez et échangez bien plus de mails que lors de vos recrutements habituels. Vous pouvez donc vous faire une idée précise de leur expression écrite. Si vous ne proposez pas de test écrit à vos candidats traditionnels, il n’y a aucune raison d’éliminer un « télécandidat » parce qu’il n’est pas Victor Hugo. En revanche, si son travail requiert une bonne communication écrite, voilà une excellente occasion de l’évaluer.

Télécharger
Ebook-employer-branding

[Ebook] 14 conseils pour booster sa marque employeur et optimiser son expérience candidat

Télécharger

Si le candidat n’est pas disponible pour un entretien en face-à-face, prévoyez une vidéoconférence. Une fois encore, faites attention à vos critères de sélection. Vous attendez de vos collaborateurs qu’ils respectent le dress code de l’entreprise uniquement lorsqu’ils sont dans les locaux, chez des clients ou des prestataires. Si votre candidat n’a pas mis de costume pour sa vidéoconférence, ce n’est pas une raison pour refuser immédiatement sa candidature. Par contre, comme pour l’expression écrite, si le travail présuppose des appels vidéo réguliers, le fait de ne pas respecter le code vestimentaire peut être éliminatoire.

Recherchez les bonnes qualités

Avant même de commencer à chercher un collaborateur à distance, focalisez-vous sur les vrais enjeux du poste et non sur ce que vous exigeriez d’un candidat classique. N’oubliez pas qu’un micro-manager attire des collaborateurs qui ont besoin d’être micro-managés, mais rebute ceux qui sont autonomes. Pour attirer le bon type de talents, veillez à adapter vos attentes. Voici quelques questions à vous poser pour comprendre qui vous cherchez.

Quand voulez-vous qu’ils soient disponibles ?
Vous cherchez des collaborateurs confiants et motivés qui travaillent de chez eux en toute autonomie, mais, souvent, certaines obligations rebiffent ce type de candidats. Certaines entreprises exigent que leurs employés soient en ligne de 8 heures à 17 heures, mais est-ce vraiment nécessaire ?

Un collaborateur en télétravail pourrait, par exemple, travailler 3-4 heures tôt le matin, puis s’arrêter quelques heures, retravailler l’après-midi et éventuellement faire quelques heures dans la soirée. Les collaborateurs aux horaires libres sont généralement plus productifs que ceux qui font 8h – 17h.

Vous exigez que vos collaborateurs en télétravail commencent chaque jour à une heure précise. Est-ce vraiment justifié ou si est-ce uniquement pour les contrôler ? Si vous ne leur faites pas confiance, pourquoi les avoir embauchés ?

Quelle liberté leur accordez-vous pour travailler à leur manière ?
Vous cherchez des collaborateurs débrouillards, capables de résoudre les problèmes par eux-mêmes ? Au bureau, il est normal de mettre en place des processus pour encadrer les interactions.  Pour vos collaborateurs à distance, pourquoi ne pas leur donner une tâche à réaliser et les laisser s’organiser d’une façon autonome ? Peut-être vous amèneront-ils de nouvelles idées !

À quel point doivent-ils dépendre de la technologie ?
Il est naturel de souhaiter que vos collaborateurs disposent des mêmes équipements et logiciels pour travailler de chez eux que quand ils sont au bureau. Assurez-vous qu’ils en ont vraiment besoin ! Ils ont besoin de renvoyer des documents papiers signés et vous avez des scanners dans vos locaux ? Peut-être ont-ils une tablette et une application mobile qui fera l’affaire. Réfléchissez plutôt en termes de tâches que vous leur confiez et non d’équipements nécessaires pour les accomplir.

Posez-leur les bonnes questions

Pour trouver les bons collaborateurs à distance, apprenez à poser les bonnes questions.

  •  Posez des questions sur leur motivation – Souvent, les personnes les plus disciplinées ont un rythme quotidien propre, qui ne correspond pas forcément aux horaires de bureau. Le choix du télétravail leur permet d’être plus sereins et de réduire l’amplitude d’horaires de leur journée de travail. Les questions sur leurs motivations vous aideront à comprendre quel genre de personne se trouve en face de vous.
  • Posez-leur des questions sur leur personnalité – En posant des questions pertinentes sur le caractère d’une personne, vous verrez si vous pouvez lui confier le poste ou pas.
  •  Posez-leur des questions sur leur expérience de télétravail – De nombreux candidats travaillent en freelance et cherchent un emploi plus stable en parallèle. Dans ce cas, ils ont déjà prouvé leur capacité à gérer leur temps et à respecter les délais. Si ce n’est pas le cas, demandez-leur comment ils envisagent de s’organiser.
  •  Demandez-leur quels outils ils utilisent pour gérer les projets à distance - S’ils sont freelances ou qu’ils n’ont pas d’expérience de télétravail, ils peuvent ne pas savoir comment partager des fichiers ou collaborer à distance avec une équipe. Le dernier critère n’a pas beaucoup de poids s’ils ne font pas partie d’une équipe, mais leur habitude à utiliser des outils de connexion à distance importe vraiment.
  •  Demandez-leur ce qui les aide à rester concentrés et opérationnels – Et peut-être vous donneront-ils des conseils utiles pour tous !
  • Demandez-leur comment ils réalisent une tâche qui prend du temps – Il vous faut un collaborateur autonome et bien organisé, sachant prioriser et respecter les délais. Proposez-lui, par exemple, une tâche prenant 3 à 6 mois et demandez-lui comment il compte l’accomplir.
  • Demandez-leur quelles sont leurs heures de travail – S’il est indispensable qu’ils se calent sur les heures de bureau, alors ceux qui préfèrent travailler la nuit ou vivent dans une zone horaire totalement différente ne correspondront pas. Assurez-vous cependant que ce ne soit pas juste pour les surveiller.

Finalement, ce qui est  primordial dans le recrutement de collaborateurs qui travaillent à distance, c’est la période d’essai. Elle vous permet d’observer comment ils travaillent, s’ils arrivent à respecter les délais et à utiliser les bons outils. Libre à vous de leur imposer les horaires de bureau habituelles, mais la période d’essai terminée, laissez-les organiser leur temps. Choisir les bons collaborateurs à distance nécessite de revoir radicalement sa stratégie de recrutement. Pensez-y en amont !

Checklist
Onboarding-checklist

[Checklist] Welcome on board ! Comment bien onboarder vos collaborateurs ?

Télécharger