Les inégalités hommes/femmes sont régulièrement débattues en France, et ce pour une bonne raison : les salaires moyens peinent à s’équilibrer entre les deux sexes. La France fait-elle donc partie des mauvais élèves européens concernant les écarts de rémunération ? Et qu’en est-il chez nos chers voisins ?

L’Europe, pas plus en avance que la France

L’institut de statistiques Eurostat a publié le 5 mars 2015 les résultats de son étude européenne sur les inégalités de salaires entre hommes et femmes. On retiendra que l’écart moyen en Europe s’élève à 16.4%, en faveur des hommes, et que la tendance est à la réduction des inégalités puisqu’en 2008 ce chiffre s’élevait à 17.3%.

La France pour sa part, affiche un écart moyen entre les salaires des hommes et des femmes de 15.2%. Sans pouvoir s’enorgueillir de ce résultat, notre pays se trouve tout de même au-dessus de la moyenne européenne et à presque 15 points du dernier de la classe.

Parmi les bons élèves, dont l’écart se situe en dessous des 10%, on peut noter la Slovénie (3.2%), Malte (5.1%), la Pologne (6.4%), la Croatie (7.4%) et la Belgique (9.8%).

Les mauvais élèves européens

Le modèle économique allemand est souvent montré en exemple lorsqu’il s’agit de l’emploi. Avec un taux de chômage de 4.8%, l’Allemagne est la figure de proue de la croissance en l’Europe.

Pourtant, force est de constater qu’avec son écart moyen de rémunération de 21.6%, elle fait mauvaise figure concernant les inégalités en Europe. Dans le groupe des pays affichant plus de 20% d’écarts de salaires entre hommes et femmes, on peut ajouter l’Estonie (29.9%), l’Autriche (23%), la République Tchèque (22.1%) et l’Islande (20.5%).

A noter également, les résultats des pays scandinaves, dont la Suède (15.2%), la Norvège (16%) et la Finlande (18.7%) pourtant souvent considérés comme les champions européens de la parité.

Le combat continue

On retiendra qu’en 2008 l’écart était de 16.9% contre 15.2% aujourd’hui, mais la France doit continuer dans sa lancée et réduire plus fortement et plus rapidement cet écart de salaires entre les hommes et les femmes.

Mais ce chiffre n’est qu’un indicateur, il faut également prendre en compte les postes occupés. Les femmes sont encore aujourd’hui minoritaires dans les postes de direction ou d’encadrement, d’où ces écarts de salaire importants. En effet, à profil et poste équivalent l’écart s’élève à 8.5%. Nous pouvons donc espérer que la situation continue de s’améliorer.


Sources :

http://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/salaire-des-cadres-les-inegalites-homme-femme-progressent-avec-l-age_1657540.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140407.OBS2886/hommes-femmes-a-travail-egal-salaire-inegal.html

Checklist
Onboarding-checklist

[Checklist] Welcome on board ! Comment bien onboarder vos collaborateurs ?

Télécharger