Nous reconnaissons tous, aujourd’hui, l’importance de l’Onboarding. Dans le cas où vous seriez né sur Mars, l’Onboarding est la somme des actions/événements/meetings se déroulant à partir du premier jour du nouvel arrivant dans une entreprise.  C’est à cette occasion qu’il reçoit son poste informatique, son adresse email, qu’il va peut-être remplir quelques formulaires et, pour les plus chanceux : découvrir son livret d’accueil (parfois numérique). Lors de ses premières semaines passées à son nouveau poste il va très probablement faire le tour des services pour rencontrer ses nouveaux collègues puis il sera également convié à un déjeuner d’équipe ou un afterwork pour le côté informel.

Mais pour cela, encore faut-il que cette nouvelle recrue se présente à son premier jour de travail. Or, sur certains postes où la concurrence est rude (comme les développeurs), cela ne tombe pas sous le sens. Ne vous est-il jamais arrivé, en tant que recruteur, de faire l’expérience amère d’un candidat qui, après avoir accepté votre offre, se ravise avant le jour J ? Plus généralement et appliqué à d’autres situations, vous avez sans doute déjà entendu parler du phénomène de No show ou de Ghosting ? Celui-ci s’applique désormais au monde du travail.

C’est pour éviter ce genre de situations que le Pré-boarding existe. Explications :

 

Le Pré-boarding, c’est quoi ?

Le Pré-boarding est la somme des activités proposées à une personne ayant accepté une offre d’emploi et tenant place avant son premier jour effectif. Ces activités visent à :

  • Réduire le risque de changement d’avis du candidat : dans un contexte de recrutement de plus en plus concurrentiel, le recruteur n’est pas à l’abri que la personne se voit proposer d’autres offres plus alléchantes ou se serve de celle qu’elle a pour négocier des avantages avec son employeur actuel. Au-delà de la question de la concurrence, le fait d’intégrer une nouvelle structure n’est pas anodin et peut être ressenti comme un véritable changement de vie. Il est donc envisageable que la personne se demande si elle a bien pesé le pour et le contre et décide de ne plus venir.
  • Gagner du temps sur l’Onboarding : tout ce qui est fait lors du Pré-boarding n’est plus à faire lors de l’Onboarding. Potentiellement, en adoptant cette première étape, l’Onboarding en devient allégé et le candidat est plus rapidement opérationnel.
  • Offrir une expérience émotionnelle : il faut distinguer le Pré-boarding de l’Onboarding. En effet, si l’Onboarding consiste en une intégration principalement logistique et administrative, le Pré-boarding est axé sur l’émotion (rencontres, découverte des locaux et des avantages du type café gratuit, jus d’orange…).
  • Mettre en place une opération séduction : c’est le but de l’expérience émotionnelle, faire en sorte que la future recrue se sente attendue, chez elle dans cette nouvelle équipe.

Convaincus ? Voici quelques pistes à respecter afin de réussir le Pré-boarding

 

Welcome mail

Ce n’est peut être qu’un email pour vous mais pour son destinataire, cela veut dire beaucoup. Recevoir un message de bienvenue de la part de son futur manager ainsi que de ses futurs collègues (intégrés en copie du mail par exemple) offre le sentiment d’être attendu.

On se fait un dej ?

Un nouveau travail, c’est d’abord une nouvelle équipe, de nouvelles personnes avec qui nous allons passer près de 40 heures par semaine. Etre invité à un déjeuner, ou convié à un afterwork permet un échange plus simple et moins formel avec ses futurs collègues afin d’apprendre à les connaître.

C’est le geste qui compte

Un petit cadeau de rien du tout comme un carnet, une tasse ou des stylos fait toujours plaisir. Il s’agit de goodies mais ces goodies vous disent que vous faites partie de l’équipe. Si en plus certains de ces cadeaux sont adressés à votre moitié(e) et/ou vos enfants alors l’attention en devient encore plus personnalisée.

Dispo pour la boum ?

L’entreprise organise bientôt un événement interne ? Inviter le nouvel arrivant lui indique implicitement qu’on se projette avec lui. Le tout sur un format plus sympa qu’une réunion mensuelle.

Le Pré-boarding est finalement un moyen efficace de présenter l’entreprise et sa culture à une nouvelle recrue. Il s’agit de la première impression et le début de son expérience collaborateur. Réussi, un Pré-boarding permet au recruteur et manager de ne pas vivre un éventuel no show le premier jour travaillé. Attention au décalage -Image vs Réalité-, un pré-boarding va donner une idée de la culture d’entreprise que le futur collaborateur s’attend à vivre au quotidien en intégrant la structure. Il faut donc être réaliste et ne pas trop en faire car le risque de déception n’en sera que plus grand. A vous de jauger !

Ebook
Ebook-public-sector

[Ebook] Quelles perspectives pour la digitalisation des ressources humaines dans le secteur public ?

Télécharger