Selon le dernier rapport sur l’audience du e-commerce communiqué par Mediametrie et la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), le nombre de cyberacheteurs en France ne cesse de croître. Ils étaient 27 millions à commander en ligne au 3e trimestre de 2010.
Impulsées par cette évolution, la quantité d’entreprises qui possèdent un site marchand actif augmente régulièrement et le marché du e-learning surfe sur cette tendance de l’achat en ligne.

De nombreuses solutions permettent de faire de la vente en ligne de façon plus ou moins aisée (CMS open source, solutions e-commerce « clé en main » etc.). Les éditeurs majeurs de LMS et de TMS intègrent dans leurs solutions des sites marchands qui proposent des catalogues de formations e-learning et blended-learning. Ces portails d’inscription en ligne sont soit portés vers l’interne et permettent alors la mise en œuvre de workflow de validation des inscriptions. Soit ils se tournent vers l’externe pour la commercialisation des formations. Les organismes de formations sont ainsi de plus en plus nombreux à délaisser le CMS classique tel que Joomla, WordPress ou Spip pour recourir à une solution plus dédiée à la commercialisation et la gestion des formations présentielles et à distance. Les LMS s’invitent donc dans l’ère du Web business.

Ebook
TV-video

Les avantages du video learning

Télécharger