Dans l’article « Matière pédagogique : la richesse des services de formation », nous évoquions la notion de matière pédagogique et les différentes catégories de supports de formation qui la composent. Une leçon à tirer de ce constat : c’est en valorisant et en optimisant la matière pédagogique qu’une entreprise saura faire de son capital pédagogique un allié favorable à sa croissance.

Capital pédagogique, comment le définir ?

Le capital pédagogique d’une société est désigné comme « l’ensemble des ressources pédagogiques (ressources temporaires et permanentes) à disposition d’une entreprise qui lui permettront de satisfaire à ses obligations de formation »*. En définitive, le capital pédagogique informatisé et industrialisé est par conséquent mieux géré. Ce procédé impacte directement le potentiel de l’entreprise, entraînant une augmentation décisive de son ROI !

Le capital pédagogique dans le processus d’un acte de formation

Le processus d’un acte de formation se découpe en 3 temps :

•    Etape 1 : La gestion de la matière pédagogique

Les services formation conçoivent et actualisent leurs supports de formation (formels ou informels). Ces supports de formation sont de toutes sortes (diaporamas ppt, modules e-learning, etc.) et extrêmement nombreux. A ce niveau, il est fortement conseillé aux services formation d’utiliser l’outil informatique afin d’uniformiser et d’automatiser leurs pratiques (mises à jour de ressources pédagogiques par exemple). C’est donc lors de cette étape 1 que l’action d’optimisation du capital pédagogique est prépondérante !

•    Etape 2 : La distribution du contenu d’apprentissage
Le contenu de formation est ensuite diffusé auprès des apprenants. En formation présentielle, le formateur s’occupe de l’animation des supports pédagogiques lors du face à face pédagogique. A l’inverse, le e-tuteur met à disposition de ses apprenants le contenu de formation à distance sur une plateforme LMS (Learning Management System) et en assure le suivi.

•    Etape 3 : Le suivi RH

Une fois les formations achevées et les résultats analysés, un certain nombre de données quantitatives et économiques sont à remonter dans le SIRH afin de garantir l’optimisation organisationnelle des processus de formation au sein des process RH.

Parmi les solutions informatiques proposées aux entreprises pour optimiser leur capital pédagogique et à terme réaliser des économies d’échelle, les LCMS (Learning Content Management System) s’imposent comme une évidence. Il ne faut cependant pas compter uniquement sur l’informatisation de la gestion du capital pédagogique pour maximiser la performance des services RH.

*Source : Jérôme Bruet et Guillaume Coppin, livre blanc « Optimiser le capital pédagogique : le nouvel enjeu stratégique des services RH », 2012.

Checklist
Learning-strategies

[Checklist] Digital learning, par où commencer ?

Télécharger